Cyberharcèlement : comment protéger vos enfants contre ce fléau ?

Au cours de ces dernières années, le cyberharcèlement a pris des proportions inquiétantes et touche désormais les enfants. Il se reconnait par la publication des photos dégradantes, et la propagation de rumeurs sur les réseaux sociaux. Le harcèlement en ligne se caractérise également par des messages d’insultes à l’encontre des jeunes victimes. Tout cela est rendu possible par les faux profils que créent les cyberharceleurs, pour commettre leurs forfaits de façon anonyme. Comment mettre votre enfant à l’abri de ces menaces sur internet ?

À propos du cyberharcèlement et ses manifestations

L’apparition du cyberharcèlement est toute récente, et s’opère principalement via les supports électroniques comme :

  • Les SMS ;
  • Les tchats sur les réseaux sociaux.

Les jeunes victimes sont intimidées ou humiliées par leurs bourreaux, qui se servent des railleries, injures ou propos diffamatoires. Dans les cas les plus graves, le cyberharcèlement prend également la forme de chantages ou d’usurpations d’identité. Les auteurs connaissent la plupart du temps leur victime, ou font partie de son cercle social. Comment savoir si votre enfant est victime d’une forme de cyberharcèlement ?

Vous devriez être alerté par un changement d’attitude de votre enfant, surtout si aucune raison ne l’explique. Les victimes se replient souvent sur elles, et se murent dans un silence complet. Certaines sont constamment anxieuses, ou subissent des troubles du sommeil. Les signes les plus graves à ne pas sous-estimer sont :

  • La baisse des résultats scolaires ;
  • Les retards ou les absences répétées à l’école.

En présence de l’un ou l’autre de ces faits, vous devrez rapidement agir pour protéger votre enfant.

Les mesures de protection contre le cyberharcèlement

Aujourd’hui, les enfants ont de plus en plus un accès précoce à internet. Environ à 9 ans, ils possèdent déjà un smartphone ou une tablette. Cela accroît également la précocité de leur exposition au harcèlement en ligne. En tant que parents, vous avez la responsabilité de les guider quant à la bonne façon d’exploiter ces outils technologiques. Jouez alors la carte de la prévention, en informant votre enfant des risques relatifs à internet.

Ensuite, vous devrez :

  • Définir des règles concernant l’usage d’internet et des jeux vidéo ;
  • Avoir un œil attentif sur les agissements de votre enfant en ligne ;
  • Convenir du temps que l’enfant peut passer sur internet, et les plateformes à visiter.

Les parents doivent également procéder au réglage des paramètres relatifs à la confidentialité des périphériques utilisés. Apprenez aux enfants à choisir des identifiants et mots de passe. Pour se protéger contre le cyberharcèlement, ils doivent impérativement éviter le partage de leurs données personnelles sur internet. Il en est de même pour les photos, si elles peuvent être utilisées contre l’enfant plus tard. Ce dernier ne devra pas accepter des inconnus parmi ses amis virtuels.

A lire :   Comment créer un album photo de la naissance de votre bébé ?

La mission des parents face au cyberharcèlement

La meilleure manière de mettre vos enfants à l’abri du harcèlement en ligne consiste à cerner le fonctionnement de cet outil. Sans une bonne maitrise d’internet, vous ne pourrez pas agir contre les cyberharceleurs. Il faudra également vous équiper d’une solution logicielle, pour exercer un contrôle parental sur la connexion internet de votre domicile. Cela vous permettra d’avoir un meilleur aperçu des comportements de vos enfants en ligne.