Le porte bébé Kangourou

Le porte bébé Kangourou
Rate this post

Meilleur porte bébé Kangourou

Le porte bébé kangourou, ou sac kangourou pour bébé, est le mode de transport le  plus simple, et certainement le plus utilisé dans le monde.

Il est le seul à ne pas briser les liens charnels, encore frais, entre la maman est son enfant.

Il offre de plus  l’avantage non négligeable de vous laisser les mains libres, vous permettant ainsi d’effectuer vos taches habituelles, comme de vous occuper éventuellement  de vos autres enfants. Il permet également de sécuriser vos déplacements en poussette, quand vous devez utiliser des escaliers.

Mais pour que ce porte bébé kangourou puisse vous procurer tous les avantages que vous en attendez, il faut que vous sachiez le choisir et l’utiliser.

En effet, si la majorité des produits pour enfants ne requièrent que peu de consignes et de conseils, il n’en est pas de même pour le sac kangourou.

Petit aperçu de ces points qui peuvent faire toute la différence dans votre vie de jeunes parents.

Les avantages pour la Maman ou le Papa.

Le bébé peut utiliser ce mode de transport quasiment dés la naissance en respectant la règle de positionnement des jambes indiquée plus bas dans l’article. C’est une position avantageuse permettant l’allaitement et diminuant les renvois.

Avant ses six mois, l’enfant ne tient pas encore suffisamment sa tête pour permettre d’utiliser le porte bébé dans d’autres positions (Dorsale ou face à la route).

Quand il atteindra un poids plus important, la situation peut devenir inconfortable pour la Maman, avec un risque de maux de dos. Disons qu’au-delà de huit kilos, il sera bon d’envisager une autre méthode.

Importance de la bonne répartition du poids de l’enfant dans le sac kangourou :

Quand votre bébé arrive c’est encore une « petite crevette » donc le poids ne semble pas être un facteur majeur, mais ce serait une erreur de ne pas penser aux mois à venir. En effet à mesure que votre enfant grandit son poids rendra le transport en mode kangourou plus fatigant pour vous, et donc potentiellement plus dangereux.

Il n’y a pas vraiment de risque que le porte-bébé craque, et là n’est pas le problème, mais si le poids de votre enfant est mal réparti vous aurez rapidement mal au dos, et vous serez aussi moins agile dans vos propres mouvements.

C’est donc à ce niveau-là que cela pourrait représenter un risque pour votre enfant, ou tout du moins un risque pour votre porte-monnaie. En effet quand le budget affecté à bébé est déjà serré, il serait dommage de gaspiller de l’argent pour un porte-bébé que vous n’utiliserez que quelques mois, parce qu’après vous vous rendrez compte qu’au quotidien il est trop fatigant à utiliser pour vous, ou parce que vous avez peur de mal vous en servir.

Facilité d’utilisation et d’évolution du porte-bébé kangourou :

Un bébé grandit et grossit toujours plus vite que ce que l’on croit !

Tous les parents remarqueront qu’à 6 mois ils devront habiller leur enfant dans des tailles supérieures à celles utilisées à la naissance, et il en ira de même pour votre porte-bébé kangourou. Il serait dommage de ne plus pouvoir l’utiliser juste parce que votre enfant grandit. Donc votre porte-bébé doit pouvoir s’adapter à l’évolution de sa morphologie afin de toujours épouser son petit corps parfaitement et ainsi apporter le soutien nécessaire à la bonne tenue de votre enfant.

Un porte-bébé mal ajusté risque de ne pas être confortable pour votre petite merveille, et il serait dommage qu’il soit remisé au placard trop rapidement.

Si vous laissez votre bébé à votre Maman ou à votre Papa pour qu’ils le bercent pour l’endormir, prêtez leur votre sac Kangourou, parce que, parfois il faut beaucoup de temps avant que bébé accepte de s’endormir.

Le confort et la sécurité de l’enfant.

Des médecins et spécialistes de langue anglaise ont recherché les positions les plus sécurisantes pour placer un bébé dans un sac Kangourou. Vous trouverez ci-après les points les plus importants à retenir, sachant que les références des sites sont fournies en bas de page.

Ces experts indiquent qu’avant l’âge de onze à douze semaines, il convient de laisser les jambes du bébé à l’intérieur du sac.

Les sites mentionnés ci-dessous prodiguent beaucoup d’autres conseils, et ceux qui sont intéressés, mais fâchés avec la langue anglaise pourront utilise par exemple  Google Traduction.

http://www.storchenwiege.com/babycarrierresearch.htm

Ces préconisations constituent les bonnes pratiques d’utilisation d’un sac Kangourou pour maximiser le confort et la sécurité du bébé.

 Les trois aspects essentiels du positionnement du bébé :

1-      Les jambes de l’enfant doivent faire un angle de 90 degrés avec sa colonne vertébrale.

L’enfant doit être serré contre sa mère, à une hauteur telle que celle-ci puisse embrasser son front sans effort. Le sac ne doit pas ballotter, ceci évitant de trop déplacer vers l’avant son centre de gravité, entrainant des maux de dos dés que bébé devient plus lourd.

3-      Le bon porte bébé doit imiter votre manière de le serrer contre votre poitrine.

Dernière chose et non des moindres, votre enfant doit être bien assis et le porte-bébé ne doit pas gêner sa circulation sanguine. Si le porte-bébé est mal étudié, bébé ne supportera pas très longtemps cette position et ne vous étonnez pas qu’il s’impatiente et se mettent à gigoter.

Faites également attention à ce que l’enfant respire correctement.

Quelques règles de sécurité à respecter :

Veillez à ce que le sac comporte bien les mentions des normes NF en vigueur pour ce type de produit.

Évitez de garder votre bébé dans cette situations pendant de trop longues périodes.

Évitez de faire du sport, et notamment ceux qui risquent d’entrainer des chutes, ou qui entrainent des secousses comme le jogging.

Il est bien entendu exclu de conduire en portant bébé dans le sac.