Blog de bébé

Quel lait anti-régurgitation ou anti-reflux choisir ?

Un bébé qui a des régurgitations, c’est très souvent source de stress pour les parents, et d’inconfort pour le tout petit. Reflux et coliques sont généralement observés jusqu’à un an, la station assise et la marche améliorant considérablement les symptômes. Pour soulager bébé pendant sa première année, opter pour un lait anti-régurgitation est dans certains cas conseillé. Mais comment choisir le parfait lait épaissi ? Comment éviter les régurgitations de bébé et les coliques ? Des astuces simples et pratiques.

Pourquoi bébé régurgite ?

choisir lait anti-régurgitation anti-refluxJusqu’au cinquième mois de bébé, les régurgitations sont fréquentes. Si elles sont désagréables et parfois impressionnantes, elles n’ont généralement aucun caractère de gravité. Le contenu gastrique présent dans l’estomac des nourrissons a en effet tendance à remonter. Le système digestif de bébé est encore immature, et le sphincter œsophagien joue partiellement son rôle de clapet. Conséquence, le lait remonte s’il est trop liquide.
La petite taille de l’estomac de bébé favorise également les régurgitations. Quand un tout petit boit 150 ml de lait, cela équivaut à 5 litres d’eau environ pour un adulte (Source : Chantal Maurage, professeure de gastro-entérologie pédiatrique.)
Opter pour un lait anti-régurgitation épaissi est donc parfois conseillé.

À quel moment passer au lait anti-reflux et colique ?

Le lait AR ne doit pas être systématisé ou donné avec un caractère préventif. Si bébé a de fréquentes régurgitations, mieux vaut commencer par adopter de bons comportements comme :
• Changer la tétine du biberon : certaines tétines anti-reflux permettent de limiter régurgitations et coliques, en chassant l’air quand bébé boit, et en réduisant la vitesse de tétée de bébé,
• Mettre bébé en position assise ou semi-assise à la prise du biberon,
• Systématiser le rot après chaque biberon,
• Ne pas coucher bébé immédiatement après la prise du biberon,
• Ne pas changer bébé après la prise du biberon,
• Opter pour des vêtements amples qui ne compriment pas son ventre,
• S’assurer que bébé ne mange pas trop, ou fractionner les repas.
Si ces conditions sont respectées et que bébé continue à régurgiter, il est peut-être temps de passer au lait anti-régurgitation.

Le choix du lait anti-régurgitation

Plusieurs éléments entrent en compte dans le choix d’un lait anti-reflux et colique, à commencer par :
• L’âge de bébé,
• Les symptômes de bébé,
• Le type de reflux de bébé.
En fonction de cela, le pédiatre peut orienter les parents vers deux types de lait AR :
• Les laits anti-régurgitation classiques, épaissis par de la farine de caroube. Cette dernière épaissit le contenu du biberon lors de la chauffe ;
• Les laits anti-régurgitation de confort, composés d’amidon de riz qui s’épaissit dans l’estomac de bébé (en milieu acide), comme le lait Guigoz Expert AR 2. Lors de la préparation du biberon, le lait de confort conserve son aspect liquide.

Conseil : le lait AR peut entraîner une constipation chez bébé. Si bébé en présente les symptômes, il est possible de trouver des laits enrichis en probiotiques qui améliorent le transit, ou de se tourner vers des laits favorisant le transit et le confort digestif, comme le Guigoz Pelargon 2.