Comment la musique affecte-t-elle le développement de l’enfant ?

La musique nous accompagne depuis le tout début, déjà dans le ventre de la mère, les enfants entendent et réagissent aux sons de l’environnement. La musique apaise et calme ou, au contraire, stimule et revigore. Il n’est pas étonnant que la musicothérapie soit l’une des plus anciennes méthodes de traitement de nombreux maux. Les chercheurs soulignent la grande importance de l’influence de la musique sur le développement des plus jeunes enfants et les nombreux bienfaits de son écoute.

Berceuses, chansons et autres sons

Les réactions spontanées à la musique peuvent déjà être observées chez les très jeunes enfants. Les berceuses, fredonnées par la maman, apaisent l’enfant et facilitent son endormissement ; les chansons gaies le font sourire et donnent lieu aux premières tentatives de danse, d’applaudissements ou de trépignements. De nombreux enfants ont un goût bien défini en matière de musique (qui évolue bien sûr avec le temps) et leurs morceaux préférés.

Comment la musique affecte-t-elle le développement de l'enfant

On sait depuis l’Antiquité que l’exposition à la musique enrichit la personnalité, renforce la sensibilité, détend ou active et a une influence positive sur le développement émotionnel et social. C’est pourquoi il est si important d’offrir aux enfants un contact régulier avec la musique, à la fois à la maison, en leur faisant écouter différents types de musique et par l’apprentissage sensoriel avec la bulle musicale, mais aussi lors de cours professionnels pour les plus jeunes, par exemple pour la rythmique, la danse ou l’apprentissage d’un instrument. Cela s’applique aussi bien aux enfants plus ou moins doués musicalement.

À lire aussi : Comment choisir une maison de poupée en bois ?

 

Rythmique ou danse ?

De nombreux parents se demandent à quel cours de musique envoyer leur enfant. La rythmique et la danse deviennent peu à peu un standard dans de nombreuses crèches et jardins d’enfants. Les cours de logorythmie, qui combinent l’orthophonie et la rythmique, constituent une option intéressante. La compilation de mouvements, de paroles rythmées, de chants et d’instruments sélectionnés favorise le développement de la parole et de l’ouïe, améliore la respiration, développe la mémoire musicale, le sens du rythme et favorise le développement intellectuel et social général. La logorythmie est recommandé pour tous les enfants, y compris ceux qui présentent divers types de troubles.

La danse permet aux enfants de bouger librement au rythme de la musique, elle renforce leur confiance en eux, forme leur sensibilité musicale, facilite la création de liens et, peut-être le plus important, procure beaucoup de joie aux enfants de tous âges. Les cours de danse permettent de vaincre la timidité et d’utiliser le surplus d’énergie de manière sûre et créative, même avec les enfants les plus actifs.

Les cours de musique comprennent également la pratique d’instruments, ce qui permet d’apprendre la patience, la constance et la concentration, ainsi que le développement global d’un jeune. Même les enfants en bas âge peuvent joyeusement battre un rythme sur un tambour, et les enfants de quelques années peuvent commencer à s’exercer sous la supervision d’un professeur s’ils le souhaitent. Il vaut la peine de persuader un enfant et de lui donner l’occasion d’essayer différents instruments, alors que le fait de forcer un enfant à participer à des cours peut avoir l’effet inverse et le décourager.

Découvrez également : Quel cadeau ludique original offrir à un enfant ?