Blog de bébé

Sophie la girafe sort un dessin animé sur Youtube

L’importance des réseaux sociaux continue à s’accroître, ils sont devenus un vecteur incontournable pour transmettre des messages. C’est donc naturellement que la société Vulli a accepté l’idée de créer un dessin animé basé sur Sophie la girafe et de le proposer sur YouTube. Comme le jouet, les différents épisodes visent à favoriser l’éveil des tout-petits.

Apprendre en s’amusant avec Sophie la Girafe

jouet d'éveil sophie la girafeConçue par Karen Levy Bencheton, la série comporte 10 épisodes et 5 comptines d’une longueur respective de 3 minutes. Elle est relayée par plusieurs plateformes telles que TFOUMAX, le compte YouTube officiel de Sophie girafe, HULU et Boutchoo ! Channel. Maintenant, en plus du français, on peut aussi écouter l’émission en russe ou en anglais. D’ailleurs, le jouet étant une marque internationale présente dans plus de 80 pays, une cinquantaine diffusent le dessin animé en version originale.

La conceptrice s’est appuyée sur la méthode Montessori pour écrire l’histoire. Il s’agit d’une approche centenaire qui met l’enfant au cœur de l’apprentissage. Elle suit une ligne directrice consistant à progresser au rythme de chaque individu. Cette première saison aborde plusieurs thèmes comme les parties du visage, les animaux, les formes, les chiffres, les saisons ou encore les instruments de musique.

Que ce soit en regardant, en chantant ou en écoutant, les petits apprennent de nouveaux vocabulaires en s’amusant.

Sophie la girafe, un dessin animé conçu pour les enfants

Lors de ses différentes interviews, Karen Levy Bencheton a beaucoup insisté sur l’existence d’une collaboration étroite avec les équipes de l’association Montessori. Les épisodes sont alors organisés de manière à ce que la difficulté augmente graduellement. Ainsi, l’enfant commencera par découvrir deux couleurs vives qui sont facilement reconnaissables, le rouge et le jaune. Selon les précisions fournies par la réalisatrice, elle a pensé à en proposer d’autres, mais s’est rapidement ravisée. Il est primordial de ne pas saturer les petits. Les animaux sont ensuite abordés en plusieurs étapes et vers la fin de la première saison, un épisode est consacré à Paris.

La longueur de chaque partie est également adaptée aux bambins. D’après Mme Bencheton, elle a prévu une durée comprise entre 3 et 4 minutes. Elle a suivi les conseils des éducateurs appliquant la méthode Montessori. En effet, la concentration maximale des petits enfants atteint à peine les 2 minutes. Un part important est aussi donné aux sons. Le générique dure 1 minute pour instaurer une ambiance favorable à l’apprentissage.

Vers le lancement d’une deuxième saison

Si on regarde l’audience sur les plateformes proposant le dessin animé, le public a répondu présent. Présent dans le monde de l’animation depuis une vingtaine d’années, la réalisatrice souligne l’insuffisance de programmes adaptés aux tout-petits. Elle prévoit de réaliser une deuxième saison et réfléchit déjà aux prochains thèmes à aborder.

En attendant, Sophie la girafe continue les tournées nationales. Durant chaque rencontre, elle invite les familles à participer à un jeu de piste. Chaque participant recevra des indices lui permettant de trouver un exemplaire géant du jouet qui a déjà visité plusieurs villes de l’Hexagone. L’objectif reste le même, apprendre en s’amusant.