Divers Repas

Quelle est la position d’allaitement idéale ?

Connaître et comprendre chaque position d’allaitement est essentiel pour réussir à allaiter convenablement votre bébé.

Une mauvaise position d’allaitement peut entraîner de nombreuses difficultés, comme notamment rendre les mamelons douloureux, (mais plus grave) peut causer une obstruction des canaux lactifères, voire aller jusqu’à la mastite.

  • Une mauvaise position d’allaitement peut également ralentir l’écoulement du lait.
  • Placer votre bébé dans la mauvaise position peut finir par le décourager de téter et conduire à son abandon.

Comme vous allez allaiter pendant plusieurs années, il est préférable de le faire dans des conditions de confort et de sécurité optimales pour vous être votre enfant.

Quelque soit la position d’allaitement que vous adoptiez, les techniques suivantes vous seront utiles:

Si vous possédez une forte poitrine, il se peut que votre bébé rencontre quelques difficultés à saisir votre mamelon. La meilleure solution consiste alors à opter pour un coussin d’allaitement adapté à votre morphologie et ainsi offrir l’accès idéal pour la petite bouche de votre bébé à votre sein.

Si votre bébé l’accepte, n’hésitez pas à alterner régulièrement les positions d’allaitement. Cela permet de mieux vider chaque sein et contribuera surtout à prévenir les risques de mastite (canaux lactifères bouchés), ainsi que les douleurs mammaires.

Soutenir le bébé dans la position la plus adaptée est essentielle pour un allaitement réussi. Cela permet en autre de le rassurer en lui indiquant qu’il fait les choses de la bonne manière, mais surtout permet de le maintenir dans la meilleure position tout au long de l’allaitement.

Quelque soit la position de votre bébé, assurez vous que son corps soit idéalement placé (c’est à dire en ligne droite perpendiculaire à votre poitrine).

Il est préférable de maintenir la tête de l’enfant la plus droite possible, car le fait qu’elle soit en position inclinée ou déclinée peut compliquer la déglutition du lait et surtout causer de fortes tensions dans le cou et les cervicales.

Les tensions sont également très néfastes pour la maman. En conséquence, il est recommandé de se détendre au maximum avant chaque allaitement dans la mesure où les tensions musculaires et nerveuses ont tendance à réduire l’écoulement du lait. Pour un meilleur confort il est recommandé d’employer un coussin d’allaitement.

Au début de la tété, assurez vous que votre bébé réussi à bien saisir votre mamelon.

Quelque soit la position d’allaitement, évitez au maximum que votre enfant ne puisse tirer sur votre mamelon. Pour ce faire, il est conseillé de maintenir l’enfant le plus près possible du sein. De cette manière votre petit sera toujours en contact avec votre peau et il pourra entendre battre votre cœur, ce qui est inévitablement le son le plus rassurant et le plus doux à ses yeux.
Si vous allaitez des jumeaux, il est préférable de les allaiter chacun séparément jusqu’à ce que vous trouviez la position d’allaitement la plus adaptée. Lorsque vous serez en confiance, vous pourrez les allaiter en même temps, le plus sure étant de choisir un coussin d’allaitement adapté aux jumeaux.

Pour gérer le surplus de lait, veillez à maintenir la bouche de votre chérubin au dessus du téton. L’écoulement se fera plus difficilement vers le haut ce qui stoppera rapidement le flux de lait.

En résumé la meilleure position d’allaitement est celle avec laquelle vous et votre bébé vous sentez en confiance, détendus mais surtout confortablement installés. Pour ce faire, il existe de nombreux accessoires, mais le coussin d’allaitement demeure la solution la plus efficace en termes de sécurité et de confort.